Décès de Mansour Dieng : Ibrahima Lissa Faye dévasté par la perte d’une icône de la presse sénégalaise


La presse sénégalaise pleure aujourd'hui la perte d'un de ses pionniers les plus respectés, Mansour Dieng, fondateur du Magazine Icône. Après une lutte courageuse contre la maladie, Mansour Dieng nous a quittés, laissant derrière lui un lourd héritage dans le paysage médiatique sénégalais.
 
Lors de la cérémonie de la levée de son corps qui s’est déroulée ce mercredi, le président de l'Association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne (Appel), a aussi marqué sa présence à l'hôpital de Fann. 
À cette occasion, il a rendu un vibrant hommage à Mansour Dieng et à son travail remarquable au sein du Magazine Icône.
 « Mansour Dieng était un visionnaire dans le domaine de la presse people au Sénégal. Avec la fondation d'Icône Magazine, il a ouvert la voie à un nouveau genre de journalisme, alliant le divertissement à l'information, tout en maintenant un niveau élevé d'éthique et de déontologie. Son magazine est rapidement devenu une référence pour ceux qui cherchaient à comprendre et à suivre l'actualité des personnalités sénégalaises », assure M. Faye.
 
Dans ses propos, Lissa Faye n'a pas manqué de magnifier la contribution exceptionnelle que Mansour Dieng a apportée à la profession, rappelant son engagement envers le respect des normes journalistiques les plus élevées. Malgré les mouvements et les évolutions de l'industrie médiatique, Mansour Dieng est resté fidèle à son éthique professionnelle, offrant à ses lecteurs un contenu de qualité et vérifié.
Mercredi 12 Juin 2024
Karim Ndiaye



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :