Concours de la Cour des comptes : Zeynab Mbengue Wade sauve la gente féminine.


La Cour suprême a abrité une audience plénière, ce 23 avril 2019, avec la prestation de serment et d’installation de nouveaux magistrats dans cette institution financière qu’est la cour des comptes.

Lors de son allocution, le président de la cour, M. Mamadou Faye, a remarqué la présence, pour la première fois, d’une femme, Mme Zeynab Mbengue Wade, comme membre de la cour des comptes.  Ce qui met un « terme à un malaise pour une longue absence de diversité de genre au sein de cette institution. »

Le président de la Cour des Comptes de rajouter que la dame apportera des bras supplémentaires permettant ainsi, la prise en charge améliorée de l’important périmètre de la cour.

Zeynab Mbengue Wade, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, assure qu’elle fera tout son possible pour ne pas décevoir la population sénégalaise. « C’est une institution de contrôle de gestion des finances et à travers notre contribution, elle va permettre au Sénégal d’améliorer sa gestion des finances publiques et aussi de permettre une meilleure utilisation des deniers publiques pour le bien-être de la population. »

Ce recrutement dont le dernier date de 2003, vient de résoudre le déficit de magistrat dans cette institution. Cette prestation solennelle de serment coïncide aussi, avec le vingtième anniversaire de la Cour des Comptes.  
Mardi 23 Avril 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :