Babacar Chadiya Sokhna, AFP : « Melanchon a été réçu à l'UCAD à une date importante de la communauté LGBTQ+ ».


Le débat sur l’homosexualité a encore dominé l’actualité, à l’occasion de la célébration de la Tabaski. Plusieurs guides religieux ont évoqué le sujet dans leur sermon marquant la prière de l’Aïd-Al-Kabir. 
Interpellé sur la question lors de son passage dans l’émission « En Ligne » de Dakaractu, ce 20 juin, Babacar Chadiya Sokhna, membre du bureau politique de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) est d’avis que le choix de la date pour évoquer le sujet avec le leader de la France insoumise, Jean Luc Mélenchon, n'a jamais été fortuite.
« Ousmane Sonko sait très bien ce qu’il a dit à l’Ucad parce que ça relève des devoirs et des prérogatives d’un Premier ministre et non d’un chef de parti. La date qu’ils (Ousmane Sonko et Cie) ont choisi pour inviter Mélenchon est une date importante dans l’agenda Lgbtq. Ils savent pourquoi ils ont opté pour cette date. Ils savent aussi  pourquoi le choix de l’Ucad et le choix du sujet », a indiqué Babacar Sokhna. Selon lui, les sénégalais ne doivent pas permettre aux nouvelles autorités de faire de l’homosexualité un sujet de communication ou de débat pour éviter de tomber dans leur piège. D’après le président de la commission assainissement et hydraulique du conseil départemental de Kaolack, les religieux ne sont pas satisfaits de la position du gouvernement sur la question. C'est, selon lui, ce qui explique la présence du sujet dans les propos des guides religieux lors de la prière marquant la célébration de la Tabaski...
Vendredi 21 Juin 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :