Restitution du patrimoine africain : le Sénégalais Felwine Sarr « nommé » après une rencontre entre Macron et Patrice Talon


En marge de sa première tournée africaine, le président Emmanuel Macron, à Ouagadougou, à la demande de son homologue béninois Patrice Talon, avait affiché la volonté de la France de restituer le patrimoine du continent noir aux mains de la France depuis la période coloniale. Mieux, lançait-t-il : « Ce sera l’une de mes priorités. D’ici cinq ans, je veux que les conditions soient réunies pour un retour du patrimoine africain à l’Afrique ». 
Joignant l’acte à la parole, le chef de l’Etat français a discuté de la question ce lundi 5 mars avec le président Talon. Ainsi, notre compatriote, l’universitaire et écrivain Felwine Sarr et Bénédicte Savoy, historienne d'art, membre du Collège de France, sont investis de rôles pour étudier la restitution à des pays africains des œuvres d'art actuellement en France. « Ils devront notamment examiner les conditions dans lesquelles ces œuvres pourront être rapatriées puis protégées dans leurs pays d'origine », précise Rfi.

Ce patrimoine constitue une précieuse mine d’informations pour les intellectuels chargés de réécrire l’Histoire du Sénégal sous la houlette du Pr. Iba Der Thiam. Ledit projet, qui est dénommé « Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours » (HGS), a été initié depuis fin 2013, avec l’appui du président Macky Sall.
Mardi 6 Mars 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :