Processus électoral : l’Initiative pour des élections démocratiques disqualifie Aly Ngouye Ndiaye


Processus électoral : l’Initiative pour des élections démocratiques disqualifie Aly Ngouye Ndiaye
Les leaders des organisations membres de l’IED se sont retrouvés ce mardi 27 février 2018 pour examiner, entre autres points inscrits à l’ordre du jour, la situation créée par la grave déclaration du ministre de l’Intérieur affirmant sa détermination à tout faire pour assurer la victoire dès le 1er tour de son candidat, en l’occurrence Macky Sall, à la prochaine élection présidentielle.

 

Pour l’IED, le débat sur qui doit organiser les élections à venir vient ainsi d’être clos par le ministre de l’Intérieur Aly Ngouye Ndiaye. Nous nous félicitons de son propos franc et direct qui a eu le mérite de porter le contentieux sur l’organisation des élections à un niveau qui met désormais en première ligne le Président Macky Sall lui-même. Ce dernier est à présent attendu sur la réponse à apporter en termes de satisfaire la demande juste et légitime de l’Opposition d’une Autorité indépendante – nous ne disons pas de neutre, cette notion ayant une connotation subjective -  chargée d’organiser les élections. Macky Sall lui-même, dans une autre vie, affirmait sa détermination à mener le combat jusqu’au bout pour une autorité indépendante chargée d’organiser les élections. Aujourd’hui qu’il est aux affaires, il reste sourd à cette revendication qui, au fond, n’est qu’un rappel.

 

Nous affirmons avec force, pour notre part que, quelle que soit la détermination du Président de la République et de son camp à imposer leurs propres règles pour un simulacre d’élections à l’instar des législatives de juillet 2017, nous leur opposerons, aux côtés de notre peuple tout entier, une détermination supérieure pour que ce peuple reste la seule et unique instance qui désigne la personne chargée de présider à ses destinées le temps d’un mandat.

 

L’IED lance un appel patriotique à toute la jeunesse sénégalaise pour une implication encore plus forte dans les combats à venir car la question n’est plus une question de partis, de doctrine ou d’idéologie mais une question de survie pour le Sénégal.

 

N’attendez pas des mots d’ordre pour vous organiser partout où vous êtes, et être prêts à faire face aux fossoyeurs de notre système démocratique tapis dans les allées du pouvoir. Bientôt les commissions de révision des listes électorales vont s’ouvrir. Surveillez le travail de ces commissions comme le lait sur le feu et refusez toute violation de la loi électorale par les pyromanes de l’APR. 

L’IED appelle à un rassemblement le vendredi 9 mars 2018 devant le ministère de l’Intérieur sur la place Washington à 11h du matin pour que le ministre de l’Intérieur Aly Ngouye Ndiaye n’organise pas les élections et qu’une Autorité indépendante s’en occupe. Nous y convions fraternellement l’ensemble des organisations politiques, syndicales et de la société civile, l’ensemble des mouvements citoyens et personnalités patriotiques. Seule une mobilisation populaire et une détermination sans faille permettront de sauvegarder la paix et la stabilité intérieures.  Toute hésitation et tout atermoiement seront perçus par les pyromanes du régime comme un feu vert à leur entreprise sinistre de mettre le feu au pays. Nous disons : Ça ne passera pas !

 

Dakar le 27 février 2018

Les leaders de l’IED.
Mercredi 28 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
QUI EST EN CRISE !

QUI EST EN CRISE ! - 17/07/2018