Présumés actes contre-nature sur un garçon de 17 ans : Le maître coranique risque 5 ans ferme !


Présumés actes contre-nature sur un garçon de 17 ans : Le maître coranique risque 5 ans ferme !
Cette affaire d'actes contre-nature présumés et de détournement de mineur a été évoquée ce mardi, à l'audience des flagrants délits du Tribunal de grande instance de Dakar où le mis en cause, un maître coranique du nom de E. H. Fall est accusé par un garçon de 17 ans. Le quotidien Vox Populi qui est largement revenu sur cette affaire, informe que lorsqu’il a été invité revenir sur les faits, M. D, la victime présumée ne s'est pas faite prier. « Je l'ai connu chez un lutteur de notre quartier. EL H. M. Fall (le maître coranique) était venu à Dakar pour lui prodiguer des prières.»

Selon ses explications, c'est alors qu'un jour, le maître coranique lui a demandé s'il avait beaucoup d’argent qu'est-ce qu'il en ferait ? Une question à laquelle le jeune garçon a répondu ceci : « qu’il allait continuer la construction de la maison familiale et investir », raconte la présumée victime qui ajoute que : « Par la suite, il m'a remis une enveloppe contenant des feuilles blanches en me demandant de la garder précieusement. Il m'a ensuite dit qu'un jour, ce serait beaucoup d'argent et je l'ai cru », a confié le garçon au parquet qui l'interrogeait.

Dans son récit recueillis par Vox Pop, pour éclairer la lanterne des juges et des avocats, le jeune garçon a raconté que le prévenu lui a aussi proposé un bain mystique avant de lui remettre un gris-gris qu'il devait porter en permanence. «'j’avais accepté de faire ce bain et de porter le gris-gris mais depuis ce jour, je faisais tout ce qu'il me demandait. C'est là qu'a commencé les actes qu'ils faisaient avec moi.» À l'en croire, le marabout a entretenu avec lui des actes sexuels contre-nature à quatre reprises. « Je n'ai jamais parlé de ça à personne, mais lorsque j’ai entendu ce qu’il faisait avec d’autres enfants, c’est en ce moment que j’ai décidé d’avouer tout ce qu’il m’a fait subir. » 

À la barre, le sieur Fall a nié tous les faits qui lui sont reprochés. D'après lui, il n'a mis les pieds à Dakar qu'une seule fois. « Je suis venu à Dakar parce qu'un lutteur avait besoin de mes services. C'était la première fois pour moi, et tout ce dont on m’accuse je ne l’ai jamais fait de ma vie. Je suis maître coranique. J'ai un Daara au Walo. Je suis seulement venu à Dakar pour rendre service à un lutteur. Et je n'ai jamais été seul avec M. D. on se rencontrait toujours en présence du lutteur et de ses amis», a-t-il déclaré.

La représentante du parquet, pour sa part, dit avoir décelé dans les déclarations faites par le mis en cause plusieurs contradictions. Des contradictions dans ses déclarations à la police et devant le tribunal. Prenant la parole, le maître coranique avoue avoir été obligé de passer aux aveux, pour mettre fin aux supplices que les forces de l'ordre lui faisaient. « Les aveux étaient dus aux tortures et menaces. La police m'a malmenée pour que je reconnaisse les faits et que je me déclare coupable. J'ai eu peur et je l'ai fait», a confié le sieur Fall.

Le parquet, après avoir noté les réponses que lui a servi le maitre coranique, a tenté d'asseoir la culpabilité de celui-ci. Convaincu que les reproches faits au mis en cause ne souffriraient d’aucune contestation. il a requis 5 ans d'emprisonnement ferme contre El. H. M. Fall.L'avocat de la défense quant à lui, a pu constater une «entorse» dans le procès-verbal. « Ce procès-verbal n'a pas été fait dans les règles de l'art. Mon client a été malmené pour avoir ces aveux» a dénoncé l'avocat du maître coroanique avant de plaider la relaxe de son client. L'affaire a été mise en délibéré au 1er août…
Mercredi 26 Juillet 2023
Dakaractu




Dans la même rubrique :