Parrainage : Me Madické Niang créa la surprise


S'il y a un leader qui a surpris par sa capacité d'organisation en un laps de temps, c'est bien Me Madické Niang. L'ancien collaborateur d'Abdoulaye Wade a fait preuve de réalisme et a pris son destin en main lorsqu'il a compris que la candidature de Karim Wade est plus que compromise par sa non inscription sur les listes électorales et ses démêlés avec dame justice.
Quitte à se mettre à dos son ancienne formation politique et le très redouté Me Abdoulaye Wade, Madické Niang a su constituer un dossier et a présenté au Conseil constitutionnel 65.000 parrainages. L'institution chargée d'examiner les candidatures à la présidentielle en valide 51.227. L'avocat s'est ainsi vu dans une position inconfortable, mais pour ses proches, 2.000 parrains ne pourraient les priver de sommeil.
Dès notification du procès verbal de vérification, ils se sont remis au travail pour résorber le gap qui les a empêché de passer au premier tour à l'instar d'Ousmane Sonko, Macky Sall, Issa Sall, Khalifa Sall et Karim Wade. Mais, l'ancien président du groupe parlementaire liberté et démocratie peut déjà se vanter d'avoir bien travaillé.
Ses détracteurs l'accusent de collusion avec le pouvoir. Il s'en défend. D'autres le présentent comme le Plan B du Parti démocratique Sénégal dont le candidat n'est pas à l'abri d'une invalidation. Des accusations, de part et d'autre qui laissent de marbre l'ancien ministre des Affaires étrangères.
Requinqué par une base solide à Touba, Me Madické Niang qui a été rejoint par des barons du landerneau politique ne semble pas dans une logique de servir de roue de secours. Les résultats obtenus lors de la collecte de parrainages ont suffisamment montré qu'il a sa place au soleil. L'appétit vient en mangeant, dit l'assertion. L'ancien homme de confiance de Wade est conscient de ses atouts et jouera toutes ses cartes tant qu'il est encore dans la course. 
Lundi 7 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :