PÉTITION POUR DÉMISSION DU PM - "C'est demander aux Sénégalais de perdre encore du temps " (Makhtar Diop, Cojem)


PÉTITION POUR DÉMISSION DU PM - "C'est demander aux Sénégalais de perdre encore du temps " (Makhtar Diop, Cojem)
Venu prendre part au vote du budget de la commune de Touba ce jeudi, Makhtar Diop de  la Convergence des Jeunes Mackystes du Sénégal a tenu à répondre à Babacar Gaye qui a requis, au nom du Pds, la signature d'une pétition par les Sénégalais aux fins d'inviter Mouhamed Boun Abdallah Dionne à démissionner de son poste de Premier ministre. 
Pour le Haut Conseiller des collectivités territoriales, '' c'est demander aux Sénégalais de perdre leur temps comme ils l'ont fait depuis plusieurs années avec la gestion calamiteuse du défunt régime. '' Visiblement très écoeuré par la nouvelle dynamique des libéraux, Makhtar Diop tiendra à préciser quelques détails qui lui semblent importants. '' Les sommes annoncées comme ayant été récoltées de la traque des biens mal acquis sont vérifiables. Je demande à l'opposition de plutôt dépasser ce débat avant d'être davantage ridiculisée. On parle de 375 milliards. Ils ne sont pas au bout de leurs cauchemars. ''

Le responsable politique Apériste de Gouye-Mbind d'aborder la crise Socialiste en soutenant Ousmane Tanor Dieng. Pour lui, les 65 exclus ne font qu'apaiser davantage le climat au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar. '' Depuis que Barthélémy Dias et Bamba Fall combattent OTD , ils péréclitent politiquement. Ils ont perdu les législatives et ils perdront leurs mairies lors des prochaines élections municipales. Sans Tanor, ils ne pourront jamais rien gagner.  Il n'ya qu'eux qui sombrent dans ce bras de fer, car le Président Macky Sall ne lâchera jamais ce dernier. '' Par rapport à cette question, il faut rappeler que la coordination socialiste de Mbacké avait déjà applaudi la décision d'exclusion et préconisé une cérémonie solennelle et officielle de présentation d'excuses de la part de Khalifa Sall et de ses souteneurs.
Jeudi 4 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018