Menacée d’expulsion depuis 2013 : La Présidente du mouvement « Xalass », Maïmouna Bousso délogée, accuse la Descos et son patron


Une menace d’expulsion, suivie de démolition, avait été brandie contre quatre familles aux Almadies, dont les titres fonciers de leurs villas avaient été acquis auprès du Cadastre, sous le magistère de Tahibou Ndiaye. C’était précisement en Décembre 2013. Maimouna Bousso, représentante des victimes des maisons qui sont en litige aux Almadies zone 16, avait dénoncé cette grande injustice. Mais surprise, 4 ans après, les limiers ont effectué une descente ce matin à son domicile avec un ordre d’expulsion. La concernée déplore le fait qu'elle  n'a pas été averti et accuse Abdoulaye et les services de la direction de surveillance et de contrôle de l’occupation de sols d'avoir comploté pour cet acte.  « Cet acte indigne qui est en train d'être fait, ce sont les services de la DESCOS et leur patron Abdoulaye Diop qui sont en train de le faire » a t-elle martelé. Sur les lieux, on note un important dispositif des éléments  de la gendarmerie qui filtrent les entrées et les sorties.
Maïmouna Bousso de préciser que la maison lui appartient. « J'avais acheté le terrain comme tout citoyen et je me suis acquittée de toutes mes quittances » a-t-elle notamment dit...
Mercredi 13 Décembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :