L'ÉVALUATION DES MAGISTRATS : Une nouvelle vision des autorités


L'ÉVALUATION DES MAGISTRATS : Une nouvelle vision des autorités
Au courant de l'année 2017, la volonté de modernisation du cadre juridique au ministère de la justice a entraîné l'adoption de plusieurs lois organiques portant Statut des magistrats.
Plusieurs innovations ont été introduites par la nouvelle loi 2017, parmi lesquelles, l'institution du principe de l'évaluation des magistrats par l'article 43 qui dispose que "tous les ans, avant le 15 août, les magistrats du premier et du second degré doivent faire l'objet d'une évaluation se traduisant par une note chiffrée assortie d'une appréciation globale basée sur le professionnalisme et le mérite. "Ainsi, un atelier de deux jours se tient à Saly dont l'objectif général a pour but, dans une démarche inclusive, d'associer les principaux concernés à l'institution d'n système rationnel et objectif d'évaluation des magistrats ainsi que la construction et l'appropriation d'une fiche d'évaluation." En clair, les agents publics doivent faite preuve notamment de professionnalisme, de transparence, d'impartialité, d'excellence et d'innovation dans l'accomplissement de leur devoir " a martelé Ismaïla Madior Fall, ministre de la justice, garde des sceaux.
L'ambassadeur des États-Unis présent, de souligner qu'un système d'évaluation juste et régulière constituerait un pilier important de l'édifice judiciaire, plus fort, plus transparent et mieux respecté. Et cela rend votre travail d'autant plus important..."
Mardi 27 Février 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018