Inscription sur les listes électorales : Une commission mise en place à Biscuiterie avec l'objectif de doubler les chiffres des législatives


La commune de Biscuiterie sous l’impulsion du Professeur Arona Coumba Ndoffène Diouf, responsable politique, a entamé depuis les législatives de 2017 un vaste programme pour réélire le Chef de l’Etat, Macky Sall en 2019. C’est dans ce cadre qu’entre la mise en place d’une commission chargée de recueillir les militants et les sensibiliser sur l’importance de l’inscription sur les listes électorales. Le lancement a eu lieu hier.
« On a établi des listes que l’on a données à tous les leaders de femmes, chaque femme avec un groupement va avoir une liste avec au moins 500 personnes à inscrire. Leur mission c’est simplement de recueillir leurs militants et de les inscrire. Et il nous appartient  à partir de l’information inscrite sur ces listes là de savoir qui a une carte et qui n’en a pas. La commission se chargera de les encadrer par la suite pour récupérer leurs cartes » a expliqué le ministre Arona Coumba Ndoffène Diouf.
L’initiative n’est pas seulement circonscrite aux femmes. Les jeunes, les hommes, le monde associatif et les travailleurs étaient aussi présents à cette rencontre de lancement de cette initiative, pour montrer leur adhésion.
L’objectif est de doubler le nombre d’inscrits par rapport à la dernière législative, a dit le ministre.
« Notre estimation est qu’un minimum de 2100 personnes seront inscrites sur ces listes avec l’initiative « Forum de quartier » qui porte chacun un minimum de 100 membres, à travers les 21 quartiers. Chez les femmes, nous avons commencé par les Présidentes des comités du parti, et chaque Présidente porte derrière elle un minimum de 50 femmes. Il y a aussi d’autres associations qui sont venues sympathiser avec nous, des alliés aussi. L’objectif est de doubler, voire tripler les chiffres de 2017, lors des législatives. Nous voulons le maximum d’inscrits sur les listes ».
Les femmes durant les débats qui ont suivi le lancement, ont réitéré leur engagement au Professeur Arona Coumba Ndoffène Diouf et son équipe. Des mouvements associatifs ont aussi exprimé leur désir d’accompagner cette initiative du ministre...







Mardi 6 Mars 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :