Gossas / Le PM se défoule sur Amnesty International : « Aucune ONG ne peut nous imposer l'homosexualité »


Gossas / Le PM se défoule sur Amnesty International : « Aucune ONG ne peut nous imposer l'homosexualité »
Lors d'une descente dans sa ville natale, le premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, s'en est violemment pris aux détracteurs du président Macky Sall, notamment à l'opposition et à l'Ong Amnesty International.

« Il y a des gens tapis dans l'ombre qui essaient par tous les moyens de défendre des choses inouïes dans ce pays. J'ai lu récemment un rapport d'Amnesty International qui attaque le gouvernement du Sénégal et il faut lire comment ils attaquent le gouvernement et les points sur lesquels ils insistent. Le rapport est publié dans la presse, mais il y a une partie volontairement omise. On y dit qu'il y a une régression sur les droits humains, car on ne respecte pas le droit des homosexuels et des lesbiennes. Ce sont ces personnes qu'ils défendent. Mon Gouvernement a régressé sur le droit de ces personnes et pourtant, le président de la République s'était expliqué sur ce sujet avec le président américain Barack Obama. Nous ne sommes pas prêts à accepter ça, quoi qu'ils en disent. Amnesty doit s'expliquer sur ce sujet », a-t-il pesté.

Quant à l'opposition le PM précisera : « Si je dis que le Président Sall aura un deuxième mandat, c'est parce que j'ai vu deux sortes de candidats dans ce pays : celui qui parle avec son peuple (Macky Sall) et celui qui s'adresse à Macky Sall, car obsédé par le fauteuil présidentiel, pas le peuple. Chaque jour dans la presse, on nous sert des lettres au président de la République, jamais au peuple. Ce qui arrive ou qui peut arriver aux sénégalais les intéresse peu. »

Mais pour le chef du Gouvernement, les souteneurs du président Sall doivent d'emblée investir le terrain. « Nous devons nous oublier un peu pour pouvoir garantir à Macky un second mandat. Pour cela, il faut descendre à la base, écouter les femmes, les jeunes, pour pouvoir mieux prendre en charge leurs préoccupations. Macky soutient les populations de Gossas avec des nominations et des réalisations, alors on doit être unis autour de l'essentiel et cesser les querelles. Nous devons avoir 100% à la présidentielle de 2019 », a-t-il conclu.
Lundi 26 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :