Dakar / Campagne contre la Covid-19 : Plus de 40 mille personnes enrôlées par les volontaires de l’ANCS.


Des résultats satisfaisants ont été atteints, lors de la première phase de la campagne des volontaires de l’Alliance Nationale des Communautés pour la Santé (ANCS).

En effet, plus de 40 000 (quarante mille) personnes ont été enrôlées à travers la région de Dakar. C’est ce qui est ressorti de l’évaluation de cette campagne de mobilisation communautaire contre la Covid-19 initiée par l’ANCS et qui a regroupé plus de 1000 volontaires à travers les quartiers de Dakar, épicentre de l’épidémie du Coronavirus au Sénégal.

L’ensemble des personnes touchées par les volontaires de l’ANCS dans le cadre de la riposte à la Covid-19 ont reçu un paquet de services comportant des messages de sensibilisation et de prévention sur l’adoption des gestes barrières contre le Coronavirus. En plus de porter le bon message au sein des familles, les volontaires de l’ANCS ont distribué des masques et des flacons de gel dans les ménages et lieux de regroupement au sein des quartiers.

La communication de cette campagne a été essentiellement axée sur l’adoption des mesures barrières au sein de la communauté, mais également comment protéger les personnes vulnérables que sont les personnes âgées et celles qui ont des comorbidités ou d’autres pathologies chroniques.

Selon le Directeur technique de l’ANCS Massogui Thiandoum, l’approche développée par l’ANCS est très innovante, car elle permet également aux volontaires, une fois au sein des familles, d’expliquer comment protéger les personnes vulnérables, âgées, vivant dans une promiscuité ou bien exerçant une activité qui les expose à l’infection au Coronavirus du fait des multiples contacts qu’elles réalisent quotidiennement dans le cadre de leurs activités professionnelles. 

En plus, au-delà de cette mission de prévention et de sensibilisation, les volontaires de l’ANCS ont été capacités à la collecte de données. Dotés de fiches de suivi et de collecte d’informations, ces volontaires renseignent sur le nombre de personnes touchées, le nombre de personnes vulnérables identifiés, les difficultés rencontrées, les besoins exprimées ainsi que les recommandations des communautés par rapport à lutte contre la Covid-19. 

Ces fiches de renseignement permettent à l’ANCS d’en savoir un peu plus sur les perceptions, les attitudes et les pratiques des personnes et des familles touchées. Mais également, renseignent sur les déterminants sociaux et dimensions socio-anthropologiques liées aux comportements des personnes et des communautés face à la propagation de l’infection à Coronavirus. 

« Cela permet à l’ANCS de bâtir, dans ses prochaines interventions, une stratégie adaptée aux contextes et spécificités de chaque localité. Et aux communautés d’accepter culturellement les stratégies qui leur sont proposées et de développer leurs capacités de résilience face au Covid-19. Nous sommes dans une démarche de co-construction du message avec les communautés rencontrées », a souligné le Directeur Technique de l’ANCS Massogui Thiandoum.

L’évaluation de cette stratégie des volontaires de l’ANCS a permis de relever des forces, des faiblesses des leçons apprises. Et ces recommandations seront prises en compte lors de la deuxième phase de cette campagne des volontaires qui va s’étendre à travers les autres régions du Sénégal. 
Lundi 31 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :