Chambre criminelle : Le boutiquier Taly Babou jugé pour avoir poignardé à mort le jeune Mar Fall.

Taly Babou, boutiquier de son état, a comparu ce mardi devant la Chambre criminelle de Dakar pour avoir poignardé à mort Mar Fall, 31 ans, tué le 22 juin 2015, 6 mois après son mariage.


Le jour des faits «une dispute a éclaté», à la Rue Félix Faure, après que la victime a voulu retourner les ampoules achetés auparavant. Le commerçant Taly Babou «s'est emparé d'un couteau» et a «frappé la victime», selon le parquet général. 

L’accusé était alors entré dans un état de «rage», selon des témoins qui ont affirmé que «c’est le boutiquier lui-même qui détenait l’arme du crime». Taly Babou a été jugé pour avoir poignardé à mort le jeune Mar Fall, le 22 juin 2015. Rapidement alertés, les secours n'étaient pas parvenus à réanimer la victime.

Entendu par le juge, l'accusé a raconté avoir reçu un coup de barre de fer avant de «ressentir une énorme douleur», ensuite avoir «voulu se défendre», assurant avoir «eu l'impression» que ce n'était pas lui «qui agissait». Le mis en cause estime qu’il avait «agi en état de légitime défense.»

L'accusé, en détention provisoire depuis plus de 4 ans, encourt une peine de 15 ans de travaux forcés. Il est poursuivi pour homicide volontaire et détention d’arme blanche sans autorisation. «Les faits sont établis, car rien ne saurait justifier le meurtre», estime le procureur général. 

Ses avocats ont ainsi plaidé la légitime défense estimant que «la bagarre a eu lieu derrière le comptoir de la boutique» sise sur la Rue Félix Faure, à Dakar. Une version démentie par le conseil de la famille éplorée, qui réclame la somme de 30 millions en guise de dommage et intérêts. Délibéré le 28 janvier 2020...
Mardi 14 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :