Cérémonie de lancement de « Génération Programme Sénégal Émergent » : Allocution de Khadidiatou Ndoye


Le PSE traduit la volonté du Chef de l’Etat, le Président Macky SALL, de doter notre Peuple d’une nouvelle stratégie de développement économique et sociale, avec pour objectif entre autres, des changements sociaux en faveur de l’autonomisation des femmes.
Le Président de la République Macky SALL considère les femmes comme un maillon essentiel de l’activité économique et sociale dans notre pays.
C’est ainsi que dans le PSE, la composante Capital Humain est une composante particulièrement importante et qui offre de réelles opportunités aux femmes en tant qu’actrices de développement.
Les femmes représentent 52% de la population sénégalaise et le Président de la République a une grande ambition économique et sociale pour l’émancipation des femmes, par la mise en place de programmes de formation dans les secteurs comme la pêche, l’agriculture, la transformation des fruits et légumes, l’artisanat, etc.

Le volet social prend en charge la femme et l’enfant d’abord avec la Couverture Maladie Universelle (CMU) qui s’occupe de la santé maternelle et infantile, avec la gratuité des soins. 
Il y a également les bourses familiales qui permettent, avec la carte Yakar, d’obtenir 100.000 francs par an et de bénéficier de soins gratuits pour la femme, les enfants et le mari, grâce à une sorte d’assurance maladie.
Par ailleurs, dans le secteur de la pêche, le Président de la République Monsieur Macky SALL a mis en place dans plusieurs zones, notamment à Yoff, Kayar, Ngor, Saint-Louis, etc., des quais de pêche, au grand bonheur des femmes puisque, si ce sont les hommes qui pêchent, ce sont les femmes qui transforment les produits de la pêche.
Conscient que les femmes sont les piliers de la famille, un financement de 700 millions de francs a été octroyé à des groupements de femmes dans le secteur de la transformation des produits maraichers.
Le PUDC, avec comme objectif la réparation des inégalités compte comme principales bénéficiaires les femmes, en leur facilitant l’accès à l’eau et à l’électricité, en vue de l’allègement des taches ménagères et en leur octroyant des machines pour la transformation des fruits, des légumes et des céréales. C’est ainsi que l’équilibre de la famille est assuré car les femmes peuvent mieux s’occuper et des enfants et du mari.
L’autre élément important est la carte d’égalité des chances pour les handicapés. Cinquante mille cartes ont déjà été distribuées au profit, pour la plupart des femmes handicapées qui sont les plus nombreuses.
Cette carte permet l’accès à un emploi mais aussi la prise en compte dans les moyens de transport et dans les infrastructures. Des ponts avec des rampes pour handicapés ont été construits et bientôt, il y aura des bus avec des passerelles permettant aux handicapés de monter directement et de disposer de places réservées.
Aujourd’hui donc, vous l’avez noté, les femmes sont au cœur du PSE, parce que le PSE est d’abord un programme social, un programme économique, de développement du capital humain, de développement des infrastructures et de structuration de notre économie.
L’ambition du PSE c’est de professionnaliser les femmes et de les organiser pour qu’elles soient des entrepreneures dans des entreprises familiales et locales et de s’adonner à des activités génératrices de revenus. 
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je m’en vais conclure en réitérant notre engagement auprès de Monsieur le Président de la République Macky SALL pour la réussite du Programme Sénégal Emergent et pour sa réélection en 2019, s’il plait à Dieu.

 Je vous remercie de votre aimable attention.

                                           Melle Khadidiatou NDOYE

 

 
Mardi 27 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :