Cérémonie à l’honneur de l’ancien international sénégalais : L’essentiel du discours d’hommage du président Macky Sall à Pape Bouba Diop.

« La perte est immense pour sa famille, pour la Nation et pour le monde sportif ». C’est en ces termes que le président de la République, Macky Sall, a regretté, vendredi, sur l’esplanade du Salon d’honneur de l’Aibd, la disparition de Pape Bouba Diop, décédé dimanche dernier à 42 ans des conséquences d’une longue maladie. De nombreuses invitations avaient été lancées par les organisateurs, en accord avec la famille du défunt.


Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées, aujourd’hui, à l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) », pour un hommage vibrant à l’ancien international sénégalais, Pape Bouba Diop. 

 

Dans une ambiance lourde d’émotions, la cérémonie a été marquée par de nombreux témoignages, notamment celui du chef de l’Etat, mais également de ses anciens coéquipiers comme Khalilou Fadiga, El Hadji Diouf et Henri Camara.

 

« Tout le Sénégal est aujourd’hui endeuillé. Footballeur talentueux et intelligeant, il était connu pour sa rage de vaincre », avait auparavant lâché le Chef de l’État, qui estime que le défunt « s’est forgé un brillant parcours ».

 

« Nous avons tous en mémoire le fabuleux match d’ouverture de la Coupe du monde, le 31 mai 2002. Après une course époustouflant de 40 mètres, Pape Bouba Diop inscrivit le premier but de cette édition, qui était également le premier but du Sénégal dans l’histoire de la coupe du monde », se souvient le président Sall.

 

Poursuivant, le chef de l’État a rendu un vibrant hommage à « un Lion armé de détermination et de patriotisme, un homme bon et courageux ». « Nous garderons éternellement le souvenir des fulgurances, ce 31 mai 2002. C’était un vendredi, comme ce 4 décembre 2020 », s’est-il souvenu.

 

Pape Bouba Diop avait signé, se souvient-il, le but de la victoire contre la France et faire vibrer, dans la ferveur et l’enthousiasme, tout un peuple.

 

« Face aux champions du monde sortants, Papa Bouba et ses coéquipiers nous offrirent ainsi la victoire qui plaça pour la postérité le nom de notre pays sur la planète du football mondial », a répété le Chef de l’État.

 

Et de poursuivre : « Nous garderons éternellement le souvenir d’un Pape Bouba, qui était un joueur modèle, discipliné. Cher Pape Bouba, te voilà arraché à notre affection à la fleur de l’âge ». 

 

Le président de la République s’est encore exprimé depuis l’esplanade du Salon d’honneur de l’Aibd, sur le parcours du joueur, à l’issue d’une cérémonie marquée par l’émotion.

 

« De son club de Ndeffan Saltigué de Rufisque, au Jaraaf de Dakar, en passant par les meilleurs championnats européens, jusqu’au sommet du football mondial, Papa Bouba s’est forgé un brillant parcours, tel un rayon de soleil qui illumine tout sur son passage. Footballeur talentueux et intelligent, il était connu pour sa rage de vaincre hors du commun»a-t-il poursuivi.

Le président sénégalais estime que la joie et le liesse d’alors n’ont d’égales que notre tristesse et notre peine d’aujourd’hui. Aux yeux de Macky Sall, Papa Bouba était un joueur modèle, discipliné, convenant et affable, apprécié par ses dirigeants et ses coéquipiers.

 

« En lui, le sportif se confondait aussi avec l’homme. Malgré la gloire, Papa Bouba est resté un homme simple, modeste et discret. Ses parents, voisins et amis l’ont dit : Papa Bouba était un humaniste, courtois, généreux et pieux», a encore dit le président de la République.

Samedi 5 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :