Vulgarisation de la Géomatique : l’ASPG en assemblée générale ordinaire pour évaluer les acquis.


7 ans après la tenue de son assemblée générale constitutive, l’Association Sénégalaise des Professionnels de la Géomatique a organisé, ce 5 janvier, sa première assemblée générale ordinaire pour évaluer le secteur, mais surtout procédé au renouvellement des instances de l’organisation et tracé des perspectives sur les thématiques émergentes.

La géomatique ce sont les sciences et les technologies qui permettent d’acquérir, de traiter, d’analyser et de divulguer les données sur le territoire. C’est un levier indispensable dans le développement économique et social. Pour preuve, les professionnels du secteur ont joué un rôle essentiel dans le projet d’adressage numérique inclus dans la stratégie numérique de l’État en faveur des usagers.

L’ASPG compte aujourd’hui près de 600 membres depuis sa création. Bien qu’elle soit connue, la géomatique n’est pas assez vulgarisée et les professionnels entendent réfléchir sur des programmes pour amener les jeunes à davantage s’intéresser à cette discipline pourvoyeuse d’emplois.

L’assemblée générale ordinaire, la première du genre de l’ASPG a été présidée par la directrice de la Poste du ministère de l’économie numérique et des télécommunications, Ndèye Coumba Niass qui a représenté le ministre Yankhoba Diattara...
Samedi 5 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :