Technologie : Ce nouveau changement de Facebook qui expose ses utilisateurs


Du nouveau dans le mode d’utilisation du réseau social Facebook. Ce réseau social le plus important qui occupe la seconde place dans la liste des sites les plus visités, a mis à jour sa fonction de reconnaissance faciale. Ce alors qu'il subit des pressions de la part des institutions pour protéger la vie privée et les données. La société de Mark Zuckerbergva désactiver la reconnaissance faciale par défaut. Une décision qui fait que les utilisateurs de Facebook devront désormais choisir d'activer la reconnaissance faciale s'ils veulent s'en servir pour être identifiés dans les photos postées sur le réseau social, a indiqué mardi dernier la plateforme sur une note reprise par le site français Europe. À défaut, la fonctionnalité restera désactivée par défaut.
 
Cette technologie de reconnaissance faciale identifie automatiquement les personnes présentes sur les photos mises en ligne sur Facebook, si ce sont des contacts des utilisateurs. Ceux-ci peuvent alors choisir de légender la photo avec leurs noms. Ce changement, faudrait-il le préciser, intervient alors que le géant des réseaux subit une pression des institutions pour mieux protéger la vie privée et les données, y compris biométriques, de ses utilisateurs.
 
 
Cette fonctionnalité va plus loin, selon lesdites sources qui indiquent qu’elle signale aux utilisateurs quand ils apparaissent sur des images postées sur le réseau par leurs contacts. Avec la mise à jour de cette fonction de reconnaissance faciale, les personnes qui utilisaient cette option ou qui rejoignent le réseau à partir de mardi se verront désormais proposer l'activation ou non, de cette technologie. En-dehors de ce bouton on/off, les principes qui la régissaient auparavant restent inchangés.
La fonctionnalité "ne vous identifie toujours pas (auprès de personnes qui ne font pas partie de vos contacts)", a indiqué Srinivas Narayanan, chercheur de la division d'intelligence artificielle de Facebook, dans un communiqué en ligne, repris par ledit site. "Nous ne partageons pas vos informations liées à la reconnaissance faciale avec des tiers. Et nous ne vendons pas notre technologie", rassure-t-il.
Jeudi 5 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :