Service d’exécution des peines : Le ministre de la Justice décrie sa léthargie.


Le  ministre de la Justice Maître Malick Sall, Garde des Sceaux, a présidé ce matin à Dakar, la conférence annuelle des chefs de parquet 2019. Une rencontre qui se tenait sous le thème « suivi de l’action publique : la remontée de l’information ».  Maître Malick Sall a profité de son temps de parole pour évoquer le service de l’exécution des peines. 

Pour le ministre, « Assurer la bonne marche du service de l’exécution des peines est en effet, l’une des fonctions essentielles des parquets. Malheureusement - et ceci n’est un secret pour personne - ce service ne marche pas. Il ne marche bien nulle part ; et ce, depuis très longtemps ». Me Malick Sall de faire savoir que les peines d’emprisonnement ne sont pas exécutées, quand elles ne sont pas assorties de mandat de dépôt. Les amendes aussi dira-t-il, ne sont presque jamais recouvrées ; ce qui fait perdre à l’Etat et aux collectivités territoriales d’énormes rentrées, qui se chiffreraient à plusieurs milliards.

Cependant a-t-il souligné du côté de Saint-Louis, la machine judiciaire est en train de se remettre en marche à travers un projet mis en place. Il a en a profité pour féliciter les acteurs concernés.

« Je viens de recevoir un rapport circonstancié sur les résultats du projet pilote de réactivation du service de l’exécution des peines à Saint-Louis. Il semblerait qu’un miracle est en train de s’y produire ! L’exécution des peines recommence à marcher, y compris sous sa forme la plus avant-gardiste, à travers un Bureau de l’Exécution des Peines, plus communément désigné par son acronyme BEX. Ceci marque un tournant majeur dans l’évolution de notre réponse pénale. Le siège, le parquet et le greffe sont tous à féliciter et à encourager. M. le Procureur général près la cour d’appel de Saint Louis, je voudrais à travers vous, féliciter tous ceux qui au sein de votre ressort, participent à cet essor qui constitue un bel exemple de bonne pratique », a indiqué le ministre.
Jeudi 28 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :