SERIGNE ABDOU SAMAD EN COLÈRE : « Nos autorités sont plus promptes à jeter en prison un maître coranique qu'à arrêter les assassins et autres braqueurs qui écument Touba »


Fils de Serigne Souhaïbou Mbacké Ibn Serigne Touba, Serigne Abdou Samad Mbacké digère manifestement mal le fait que Touba soit assaillie par les bandits de grand chemin qui tuent ou qui braquent les commerces des hommes d'affaires sans jamais être alpagués. Alors qu'il était venu prendre part à la journée dédiée aux poèmes de Serigne Touba par Serigne Amsatou Mbacké Souhaïbou, un de ses frères cadets, le chef religieux de Madyana est carrément sorti de ses gonds pour dénoncer l'impunité dont jouissent les malfaiteurs à Touba, estimant que la cravache ne perd cependant jamais de temps pour s'abattre sur les maîtres coraniques en cas de fautes commises.
«  Nos autorités sont plus promptes à jeter en prison un maître coranique qu'à arrêter les assassins et braqueurs qui écument Touba. Je n'accuse personne mais je trouve qu'il y a un laxisme avéré quand il s'agit de combattre le banditisme et une rapidité d'exécution fulgurante quand il s'agit de punir un maître coranique »
 
Serigne Abdou Samad d'inviter les populations de Touba, les commerçants en particulier, à  se prémunir : « Armez-vous des khassidas de Serigne Touba. Serigne Touba a tout prévu pour nous garantir cette sécurité dont nous avons besoin ». Il indiquera certains écrits du Cheikh dont « Asmahul Ahlu Badrin, Matlaboul Fawzeini etc... »
Mardi 26 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :