Prof Souleymane Bachir Diagne sur les conséquences de la révolution de l'intelligence artificielle : " Nous n'aurons plus besoin de travail humain..."


À l'occasion du colloque international sur la vision prospective de la formation pour les métiers du futur dans l'enseignement supérieur, initié par l'université de Thiès, le professeur de philosophie à l'université de Columbia à New York, s'est penché sur les métiers de l'avenir qui vont changer complètement la donne, notamment avec les conséquences liées aux technologies de l'intelligence artificielle et à la robotisation des activités.

D'après Souleymane Bachir Diagne, la nouvelle technologie de pointe va créer de façon imminente une profonde transformation de la signification du travail. " Nous n'aurons plus besoin de travail humain... Le chômage sera la condition humaine elle-même", a-t-il fait savoir.
Mr Diagne qui s'adressait aux universitaires lors de ce colloque, a mis l'accent sur un nouveau monde dans lequel le travail humain n'aura plus sa raison d'être, et l'homme sera remplacé par des machines.

Toutefois, il a invité les africains surtout l'intelligentsia à faire de telle sorte que la présence de la science africaine soit une réalité dans cette révolution...
Mercredi 12 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :