Présidentielle 2019 : Le PDS compte "imposer" la candidature de Karim Wade (Oumar Sarr)


Présidentielle 2019 : Le PDS compte "imposer" la candidature de Karim Wade (Oumar Sarr)
Le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) demeure dans une optique de remobilisation de ses militants et sympathisants dans l’espoir ’’d’imposer’’ la candidature de Karim Wade à la présidentielle de 2019, a déclaré son coordinateur national adjoint, Oumar Sarr.
 
"Il faut que nous nous préparions à une bataille rude. A nous d’imposer la candidature de Karim Wade", a-t-il dit lundi soir, au cours d’une rencontre avec les militants de Diourbel (centre) pour la vente des cartes devant précéder le renouvellement des instances de base du PDS.
 
"Nous sommes en train de faire le tour du Sénégal pour discuter avec les militants. Nous allons après cette tournée faire le point, programmer les évènements à venir", a indiqué Oumar Sarr.
 
Selon lui, le PDS ne peut "pas accepter qu’on refuse la candidature de Karim Wade" à la prochaine présidentielle. "Nous savons que le PDS doit avoir sa candidature, le PDS a sa candidature et le PDS présentera sa candidature à la prochaine élection présidentielle de février 2019", a-t-il insisté.
 
"Karim Wade va revenir" du Qatar, où il s’est établi après avoir bénéficié d’une grâce présidentielle en 2016, suite à sa condamnation, le 23 mars 2015, à une peine de 6 ans de prison ferme et 138 milliards de francs CFA d’amende (210 millions d’euros) par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). 
 
Karim Wade "s’est inscrit récemment" sur les listes électorales, si l’on en croit le coordinateur national adjoint du PDS. "Nous allons nous préparer à l’accueillir (…) et nous ferons face quel que soit ce que cela peut nous coûter, parce que le Sénégal vaut mille sacrifices’’, a-t-il dit.
 
A quelque neuf mois de la présidentielle prévue en février 2019, une délégation du comité directeur du PDS était partie à la rencontre de la base pour la vente des cartes en vue du renouvellement des instances de la formation fondée par l’ancien président Abdoulaye Wade.
 
À cette occasion, les responsables du PDS ont par ailleurs invité leurs militants à aller retirer leurs cartes d’électeur, en leur recommandant d’éviter "tout achat de conscience".
Mardi 8 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
QUI EST EN CRISE !

QUI EST EN CRISE ! - 17/07/2018