Première cotation de l’emprunt obligataire 2018-2025 : Senelec, le grand bond en avant

La première cotation de l’emprunt obligataire par appel public à l’épargne, dénommée « Senelec 6,50% 2018-2025 », admis au compartiment des obligations de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) de l’Uemoa, a eu lieu le 15 janvier dernier.


L’obligation « Senelec 6,50% 2018-2025 » a été coté à 10 000 Fcfa et 50 titres ont été échangés pour une valeur totale de cinq cent mille (500 000) francs CFA. Ainsi, 3 825 000 obligations « Senelec 6,50% 2018-2025 » ont été introduites à la cote de la Brvm, pour une capitalisation boursière de
38,25 milliards de Fcfa. rappelons que c’est dans le cadre de son développement et de sa croissance que la Senelec a mis en place, sous la houlette de son Directeur général Mouhamadou Makhtar Cissé, un plan stratégique dénommé « Plan Yeesal Senelec 2020 ».
Pour financer le premier volet de ce plan stratégique, la Senelec a émis, en 2018, sur le marché financier régional, un emprunt obligataire par appel public à l’épargne, pour un montant indicatif de 30 milliards de Fcfa. L’opération a été confiée au consortium “cgf bourse –
impaxis securities» et avait permis de mobiliser 38,250 milliards de Fcfa, soit une sursouscription à hauteur de 127,5%. la diffusion des 3 825 000 titres “Senelec 6,50% 2018-2025” dans le public, au prix de 10 000 Fcfa par obligation, a eu lieu du 20 février au 20 mars 2018.
Les ressources levées sont destinées essentiellement au financement de différents investissements du Plan d’actions prioritaires, principalement des travaux d’infrastructures à réaliser, des acquisitions d’équipements ainsi que des actions pour l’optimisation des revenus et la gestion de la clientèle. En décembre 2018, la Senelec a obtenu la notation de long terme « A- », en grade d’investissement (Investment grade), avec perspective stable, une note assignée par l’agence West Africa Rating Agency (Wara).
Samedi 19 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :