« Nous avons enregistré plus de 1.000 cas de contamination en 72 heures et 90% de ces cas avoisinent la région de Dakar » (Al Hassan Sall, gouverneur de Dakar)


Dans le cadre de l’intensification de la prévention et de la lutte contre les formes virulentes de la troisième vague de la Covid-19, le service national de l’hygiène a organisé une campagne d’implication des acteurs communautaires qui couvre l’étendue du territoire national. 

 

« Cérémonie de lancement des activités régionales des opérations pré-hivernales »

 

Les 72h de mobilisation communautaire au niveau de Dakar ont lancé le coup d’envoi de cette campagne préventive jointe aux opérations pré-hivernales ce vendredi 09 Juillet au centre de Santé du district nord Nabil Choucair. La journée présidée par le gouverneur de Dakar a vu la participation des acteurs communautaires, des religieux, des élus locaux et des agents du système sanitaire. Parmi eux, le maire de la commune de Patte d’oie, Banda Diop.

 


« Se rapprocher du personnel médical pour une vaccination en masse »

Cette cérémonie est pour Al Hassan Sall, gouverneur de la région de Dakar, le lieu  de lancer un message à l’endroit de l’assemblée présente.

 

« La région de Dakar capitale du Sénégal, considérée comme un épicentre depuis le début de la pandémie doit multiplier ses efforts par 10 pour pouvoir vaincre la Covid-19 qui met la population sénégalaise face à une troisième vague en cette veille de Tabaski », soutient-il.

 

C’est pour lui l’occasion de rassurer aussi quant à la rupture des vaccins contre la Covid 19 en annonçant que même si certains centres de santé sont à court de vaccins pour le moment, d’autres doses sont attendues par l’État du Sénégal et seront disponibles et accessibles à tout le monde.

 

« Le ministre a pris les devants pour que tous les sénégalais se fassent vacciner »,  terminera-t-il.

Vendredi 9 Juillet 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :