Mbour : La banque de sang de l’hôpital confrontée à une rupture de stock.


La disponibilité de poche de sang demeure une équation au niveau du département de Mbour. Dans la banque de sang de l’hôpital de Mbour,  une rupture de stock de sang y est notée. Le cri du cœur a été lancé par Mme Badji Anne Marie Mendy, le Major du laboratoire de l’Hôpital de Mbour, lors d’une journée de don de sang.

’Je suis très contente de cet acte (cette journée de don de sang) dans la mesure où actuellement la banque de sang de Mbour est vide. Il n'y a presque rien à la banque de sang. C’est une action qui vient à son heure. Nous remercions vraiment la Cojer. On la félicite. Je lance un appel à toute la population de Mbour afin qu'elle vienne, au niveau de la banque de sang de l'EPS de Mbour, pour donner de leur sang’’, a dit la dame.

Cette dernière d’appeler à l’anticipation pour venir en aide aux malades dans le besoin. ‘’Il ne faut pas attendre d'avoir un patient au niveau de l'hôpital pour venir donner du sang. Donc, c'est un acte qui doit être fait tous les jours volontairement. La demande est forte, je ne peux pas la quantifier. C'est parce qu'il y a souvent des ruptures de stock que j'ai dit que chaque jour, quand il y a un patient qui a besoin de sang, les accompagnants sont obligés de venir donner du sang, parce qu'il n’y en a pas’’.

La pandémie est en partie tenue pour responsable de cette situation de manque parce que selon elle, auparavant les agents de ladite banque faisaient des sorties régulièrement pour aller se procurer des poches. Mais depuis la pandémie, les sorties sont très limitées.

Quant aux conséquences de ce manque de sang, elles sont nombreuses, a estimé le major du laboratoire de l’Hôpital de Mbour. Celle-ci a signalé qu’à mi-journée ce sont 56 poches de sang qui leur ont été livrées grâce à cette journée de don de sang initiée par la jeunesse féminine de la Cojer du département de Mbour. Une initiative que cette entité entend pérenniser, selon Marie Sow Diop Ndiaye, présidente de ladite organisation.

’C’est une idée que nous avons eu suite à une rencontre au cours de laquelle un de nos camarades nous a informé du déficit de stock au niveau de la banque de sang. Et c’est à l’unanimité que nous avons décidé d’organiser cette activité citoyenne’’, a-t-elle relevé. C’est notre première action mais nous comptons la pérenniser en organisant tous les 6 mois une journée de don’’.

Les membres de cette jeunesse féminine avaient à ses côtés, le directeur de l’Adm, Cheikh Issa Sall, par ailleurs candidat à la mairie de la commune de Mbour. Celui-ci a magnifié cette action citoyenne qui profite aux populations...
Samedi 30 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :