KOLDA : le budget du Conseil départemental arrêté à plus de 519 millions...


Le budget 2023 du Conseil départemental de Kolda s'élève à 519. 757.610 Fcfa. Présidé par Moussa Baldé (MESRI/CDK), celui-ci a été voté à l'unanimité par les conseillers départementaux ce samedi 31 décembre 2022. Ainsi, les priorités restent les mêmes, à savoir la santé, l'éducation ou l'autonomisation des femmes. Et ce budget est reparti comme suit : la partie fonctionnement se taille la part du lion avec 335 millions tandis qu'il est réservé à l'investissement  184 millions. 

Au cours de cette session, la fameuse question de la construction d'une station d'essence sur les berges du fleuve Casamance a refait surface. Mais à cette question, le Conseil départemental dira n'être mêlé ni de près ni de loin à l'affaire.
Le budget a été voté à l'unanimité par les conseillers départementaux. En prenant la parole, ces derniers estiment que c'est un budget sincère car émanant de la volonté des populations représentées par les conseillers.

À en croire Moussa Baldé (MESRI/CDK), "on s'inscrit dans la continuité avec le vote de ce budget. Et nos priorités restent toujours la santé, l'éducation avec l'éradication des abris provisoires. Même s'il ne faut pas oublier l'autonomisation des femmes du monde rural. D'ailleurs, ce budget de notre point de vue reste réaliste." C'est pourquoi, il précise : "nous voulons que les actions du Conseil départemental soient ressenties dans tout le département avec équité comme l'a recommandé le chef de l'État Macky Sall."
Les conseillers départementaux n'ont pas manqué de rappeler au président de leur donner une autre formation sur leur rôle et l'élaboration du budget. D'après eux, la formation leur a permis de connaître l'élaboration du budget,  ce qui a permis d'aller vite à l'essentiel.

Cependant, Moussa Baldé rappelle que " le Conseil départemental n'est lié ni de près ni de loin à l'installation d'une station d'essence sur le lit du fleuve Casamance. Toutefois, pour en savoir plus, le Conseil départemental va se pencher sur la question avec une étude sur l'aménagement de la berge.
 
Pour madame Gnagna Fall Ba, conseillère départementale, il faut aider les femmes qui se trouvent dans le monde urbain aussi, même s'il ne faut pas oublier celles du monde rural qui sont prioritaires...
Samedi 31 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :