« Coalition pour une alternance démocratique/Disso » : un projet de candidature unique en étude entre Fada et Baldé


Au moment où ces lignes sont écrites, le triumvirat, composé de Abdoulaye Baldé-Modou Diagne Fada-Samba Bathily (ex-député rewmiste), et d‘autres leaders, dont Déthié Diouf et Modou Fall, lancent les activités de la « Coalition pour une alternance démocratique/Disso » que ces personnalités ont mise sur pied.
Lisant le texte fondateur de l’organisation, Mme Nicole Gackou a informé que dans les prochaines semaines un programme de gouvernance sera produit, ainsi qu’il sera esquissé la réflexion pour la désignation d’un candidat unique.
« Après deux alternances politiques, notre pays est à la croisée des chemins », alerte Mme Gackou, qui trouve que la « tradition démocratique » du Sénégal est secoué par « des clivages impropres à un dialogue entre différents acteurs ». Militant pur un « consensus fort » et « pour une entente qui s’inscrit dans l’avenir », elle a mis l’accent sur les « enjeux de coopération » qui permettront à ce pays d’occuper « une place honorable au banquet des peuples ».
« La situation économique du Sénégal est peu enviable », dénonce encore la « Coalition pour une alternance démocratique/Disso », mettant l’accent sur la « souffrance de nos compatriotes…dans nos villes et villages ».
Elle en veut pour preuve, le « secteur éducatif en proie à des crises », « l’état de droit et celui des libertés remis en cause ».
« 60 ans après notre accession à la souveraineté internationale amorcent le tournant d’un développement endogène », prend date le nouveau cadre.
« Chacun sait que nous traversons une période de difficultés…Le niveau de notre démocratie de ne doit plus s’accommoder d‘élections sujettes à contradictions…Nous avons le devoir de doter le Sénégal d’un nouveau projet qui fédère », souhaitent les alliés de Disso.
Dimanche 6 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :