Assemblée nationale : « Ce budget a subi une hausse très importante qui permettra de repositionner les collectivités territoriales » (Oumar Guèye, MCTDAT)


« Ce budget a subi une hausse très importante qui permettra de repositionner les collectivités territoriales », a d’emblée fait savoir le ministre des collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement du territoire. En effet, l’Assemblée Nationale s’est penchée ce mercredi sur le vote du budget 2020 du ministère des collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement du territoire et qui a été approuvé par la majorité parlementaire. Selon Oumar Guèye, la mise en œuvre de l’Acte III de la décentralisation a été  magnifiée par tous les députés des anciennes communautés rurales qui ont eu à constater ses effets.

D’importants investissements sont en train d’être faits au niveau de l’Etat central vers les collectivités. Le ministre a ainsi donné quelques exemples : les fonds de dotation en 2012 étaient de 16 milliards, en 2019 ces fonds sont  montés jusqu’à 24 milliards. Aussi en 2012, les fonds des collectivités territoriales étaient de 12 milliards 500, alors qu’en 2019 ces sommes ont atteint la somme des 26 milliards…

Le ministre s’est aussi félicité de l’augmentation des communautés rurales devenues communes. « Ce sont des avancées considérables, ces anciennes communautés rurales reçoivent une allocation minimale de 12 millions. C’est une nouveauté », a laissé entendre le ministre Oumar Guèye. Du reste, le PACASEN est intervenu auprès de 123 communes à hauteur de 130 milliards sur 5 ans. D'ailleurs, le gouvernement a décidé de généraliser son action pour toucher l’ensemble des communes du Sénégal...
Jeudi 28 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :