08 Mars: 4541 Sénégalaises financées, 26 pays touchés par le FAISE


La Journée internationale de la Femme est l’occasion de dresser le bilan des progrès réalisés, d’appeler à des changements et de célébrer les actes de courage et de détermination accomplis par les femmes. Il convient de dire que malgré des avancées certaines, elles n’ont pas un égal accès aux ressources et qu’elles subissent de larges ségrégations sur le marché du travail.  Pourtant, l’égalité Femme - Homme a un puissant effet d’accélération du développement. Si les femmes, en général, avaient un accès égal aux ressources productives, cela se traduirait inévitablement par un gain de production. La reconnaissance du travail des femmes, leur participation à la vie économique et leur accès à l’autonomie financière sont par conséquent des facteurs clés de leur émancipation.


Longtemps considérée dans certaines coutumes africaines, et même sénégalaises, comme inférieure à l’homme et devant se soumettre à lui, ou du moins comme une personne devant seulement s’occuper de son foyer, la femme a fini par se mettre à l’écart de toutes les sphères de décisions même dans la société moderne. Elle devait obéir à ses parents, à son époux. Elle n’est pas consultée avant les prises de décisions même pour celles qui la concernent. Bien que marquée encore par le poids de la coutume, la femme sénégalaise semble aujourd’hui sortir progressivement de ce stéréotype qui l’a longtemps caractérisée. Notre pays est un de ces Etats africains dans lesquels les femmes se sont mises, au fil des années, au premier plan dans la vie sociale, politique et économique.


Ce qui d’ailleurs a conduit au niveau étatique à la création d’instrument et de mécanismes  d’appui aux initiatives de développement des sénégalaises tels que le Fonds national de Crédit pour les Femmes (FNCF) ou le Fonds national de Promotion de l'Entreprenariat féminin (FNPEF) ou encore le Financement des Femmes de la Diaspora (FFD), etc. Le FFD, comme son nom l’indique, est une ligne de crédit mise en place par le Président de la République, Son Excellence Macky Sall et logée au Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE). Elle est destinée à promouvoir et à soutenir les projets d’investissement économiques des émigrées sénégalaises dans leurs pays d’accueil. Créé en 2014, le FFD a financé, à ce jour, 4541 ressortissantes sénégalaises vivant à l’étranger et répartis entre quatre continents (Afrique, Europe, Asie et Amérique). Soit 26 pays visités (Côte d’Ivoire, Mali, Gambie, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Mauritanie, Burkina Faso, Togo, Gabon, Congo Brazzaville, Maroc, France, Italie, Espagne, Belgique, Allemagne, Turquie, Portugal, Arabie Saoudite, Emirats Arabes, Chine et Etats unis) et 2 360 997 313   distribués à nos sœurs de l’étranger pour booster leurs activités au sein de leurs pays de résidence. Pour l’année 2017, sept pays, en l’occurrence, l’Angleterre, le Canada, le Cap Vert, le Bénin, le Ghana, le Nigéria et l’Afrique, seront bénéficiaires du Financement des Femmes de la Diaspora (FFD).
 
 
 
Mercredi 8 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :