TOUBA - Pastef exige la libération de Diop Taïf qui serait jeté en prison juste pour un « live »devant Rebeuss


« Diop Taïf, du nom de ce leader politique de Pastef habitant la cité religieuse de Taïf, a été arrêté pour avoir pris des images devant Rebeuss »… C’est du moins la version de ses camarades patriotes de Touba. 
 
Clairement en colère, les militants d’Ousmane Sonko accusent le régime en place d’avoir fait torturer leur camarade pour lui arracher des vers du nez avant de le jeter en prison. « Il ne faisait que lire la liste des 20 personnes emprisonnées à Rebeuss dans un lieu où la presse prend généralement ses interviews. Aucun juge ne l’a entendu. Son dossier n’a pas de Pv. Par conséquent, il y a vice de procédure », dira sa sœur présente à la conférence de presse. 
 
Les patriotes de signaler que le Sénégal est en train de virer vers la dictature. « Nous considérons Diop Taïf comme un prisonnier politique. Il n’a enfreint aucune loi de ce pays. Depuis quand faire un live est devenu un crime dans ce pays ? Nous rappelons à ses bourreaux que Diop ne souffre médicalement de rien. » 
Les pastéfiens attaqueront en passant l’autorité administrative de Taïf et promettent de revenir avec des moyens de contestation moins conventionnels si leur camarade n’est pas libéré... 
Dimanche 1 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :