Égypte : Le Sénégal signe l’Acte final de la Conférence Mondiale des Radiocommunications (CMR-19)


Égypte : Le Sénégal signe l’Acte final de la Conférence Mondiale des Radiocommunications (CMR-19)
La Conférence Mondiale des Radiocommunications (CMR-19) s’est tenue en Egypte, plus précisément à Sharm El Sheikh du 28 octobre au 22 novembre 2019. Cette conférence selon un communiqué reçu à notre rédaction, avait pour objectif de passer en revue et, s’il y’a lieu, d’amender le Règlement des Radiocommunications, traité international entre États membres de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), visant à faciliter l’accès équitable au spectre des fréquences radioélectriques et à l’orbite des satellites géostationnaires ou non géostationnaires. Elles permettent de lutter contre les brouillages préjudiciables (interférences) qui pourraient être causés par les systèmes radio d’un pays vis-à-vis de ceux d’un autre pays. Abdoul Ly, Directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), a profité de cette rencontre pour signer l’Acte final de de la Conférence Mondiale des Radiocommunications (CMR-19), informe la note.

Selon la même source, le Directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes, a mis à profit la présence à Sharm El Sheikh de Monsieur Houlin ZHAO, Secrétaire Général de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), de Monsieur John OMO, Secrétaire Général de l’Union Africaine des Télécommunications (UAT) et de Monsieur Mario MANIEWICZ, Directeur du Bureau des Radiocommunications (BR) de l’UIT « pour organiser des rencontres avec ces hautes personnalités du secteur mondial des Télécommunications. Ces derniers ont tous loué le dynamisme du Sénégal dans le secteur du Numérique ».

Les résultats de la Conférence Mondiale des Radiocommunications (CMR-19) impacteront positivement de nombreux secteurs économiques, indique le communiqué pour finir, dont les communications électroniques, les systèmes satellitaires mais aussi le transport avec l’harmonisation des fréquences pour les systèmes de transport ferroviaire et terrestre, le renforcement du système de détresse et de secours en mer.
Lundi 25 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :