Bilan carbone agrosylvopastoral : le projet CaSSECS, une réponse à l'atténuation du changement climatique.


Pour une amélioration de l'évaluation du bilan carbone des écosystèmes agrosylvopastoraux sahéliens afin de mieux quantifier leurs impacts sur le changement climatique dans les États membres du comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (Cilss), acteurs environnementaux se sont réunis à travers une réunion annuelle internationale par visioconférence, la toute première pour statuer sur le projet CaSSECS.

Ce dernier vise à produire des connaissances, tester et évaluer des innovations et fournir des outils d'aide à la décision facilitant l'adaptation des pasteurs et des agro-pasteurs au changement climatique, dans un contexte d'accentuation de la compétition sur les ressources agrosylvopastorales.

Il s'agit selon les experts, de produire des connaissances et référentiels sur les facteurs d'émission de gaz à effet de serre (GES) et de séquestration du carbone, développer des outils et dispositifs multi-échelle d'évaluation de bilan carbone et enfin de co-concevoir des options d'atténuation durable avec les agropasteurs.

Le projet CaSSECS est financé à hauteur de 5 millions d'Euro par l'Union Européenne.
Mardi 16 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :