Douze candidats en lice pour briguer le suffrage des Bissau-guinéens : Qui sont ils ?


Ce dimanche 24 novembre, les Bissau-guinéens iront aux urnes pour élire leur nouveau président parmi les 12 candidats qui ont décliné leur ambition de diriger le pays. Depuis le 02 novembre, ils occupent le terrain et ont sillonné les 9 régions pour essayer de convaincre les 700 000 électeurs inscrits sur le fichier électoral. Douze candidatures ont été acceptées, parmi lesquelles celle du président sortant. 

Suite à son différend avec le PAIGC, il a été exclu de cette formation politique et participe à la présidentielle sous la bannière d'une candidature indépendante. Il aura en face de lui, un certain Domingos Simoes Pereira qui fut son premier ministre. Un autre de ses anciens premiers ministres prend part au scrutin d’après demain. Il s'agit du Général Umaro Sissoco Embalo investi par le premier parti de l'opposition, le Mouvement pour l'Alternance démocratique (MADEM G15). 

La présidentielle ne se fera pas sans Carlos Gomes Junior et Nuno Nabiam Gomes qui, pour l'occasion, s'est séparé du PAIGC. Un ancien Premier ministre (encore) de Jomav s'est invité dans la course et Baciro Dja, puisqu'il s'agit de lui, croit en ses chances de mettre un terme au règne de son ancien patron. 

Un rêve qu'il partage sans doute avec Vicente Fernendes, Antonio Alfonso Té, Gabriel Fernando Indi du Parti de l'Unité sociale et de la Démocratie. Idrisa Djalo et Mutaro Djabi seront sur les starting-blocks dimanche, de même que Iaia Djalo.  

Cette élection est supervisée par la communauté internationale qui a envoyé plus d'une centaine d'observateurs pour veiller à son bon déroulement. 
Vendredi 22 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :