L’émouvant message de Pape Alé Niang : « Face aux auteurs de mon emprisonnement injuste, je préfère mourir dignement dans la prison… »


Depuis qu’il est annoncé très mal en point à l’hôpital suite à la grève de la faim qu’il utilise comme moyen de contestation de son arrestation, le journaliste Pape Alé Niang bénéficie  d'une vague de soutien dans les réseaux sociaux particulièrement. Parfois, des Sénégalais le supplient d’arrêter la grève de la faim pour ne pas se faire plus de mal. Mais visiblement, le patron de Dakar Matin veut continuer son combat. 

« Je vis de manière stoïque l’abominable épreuve qu’on m’inflige pour un dessein non encore avoué. Mais, je tiens à vous informer, à prendre l’opinion publique nationale et internationale à témoin, que face à ces auteurs de mon emprisonnement injuste et arbitraire, je préfère mourir dignement dans la prison de Rebeuss que dans un hôpital », écrit le journaliste dans une note qu’il adresse à ses souteneurs.
 
Pape Alé Niang ajoute : « Un célèbre penseur disait qu’il ne faut pas avoir peur de la mort, mais du néant. Ma vie n’a pas été un néant. Dans l’exercice du métier que j’ai choisi, j’ai toujours et de manière permanente, posé des actes pour défendre objectivement et exclusivement le Peuple Sénégalais. »
 
 
Le journaliste sollicite les prières des Sénégalais et dit confier sa vie au bon Dieu, l’Unique et véritable Juge. 
Mardi 3 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :