Camp pénal de Koutal : Les détenus en grève de la faim.


Les détenus du Camp Pénal de Koutal ont entamé depuis hier samedi une grève de la faim.

Selon une source de Dakaractu, ces derniers sont restés toute une année sans pour autant bénéficier de remise de peine, ni de liberté conditionnelle encore moins de grâce présidentielle. Et en plus, ils déplorent leurs dures conditions de détention.

Et pour cette année (31 décembre), seuls deux d'entre eux ont pu bénéficier des bonnes grâces du président de la République contrairement aux années précédentes où plus de 200 détenus recouvraient la liberté.

Très remontés contre l'autorité judiciaire, ils refusent de s'alimenter et attendent un dévouement heureux...
Dimanche 2 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :