Bradage foncier à Saly : "Il y a un crime environnemental et foncier à Saly... Nous détenons la liste exhaustive des personnes bénéficiaires!"


La commune de Saly vient encore de plonger dans une histoire de bradage foncier, et cette fois-ci, c'est la forêt de Saly dont il est question. Le collectif pour la défense des intérêts de Saly compte lutter contre cette affaire jusqu'au bout, selon leur porte parole du jour, Seydou Abdoul Diop. Un Bradage foncier que le collectif juge n'avoir trop duré, orchestré par des autorités de ce pays dont la liste est à leur disposition. 
Face à la presse, le collectif a vivement dénoncé ces pratiques et appelle à l'arbitrage du chef de l’État.
 
"Nous manifestons parce qu'il y a des personnes ou des institutions avec des dessins inavoués qui sont en train de vandaliser nos terres. Vous pouvez  constater avec nous qu'il y a un crime environnemental et foncier qui est en train de se dérouler ici à Saly depuis longtemps. Donc la paix n'a que trop duré, nous sommes restés passifs trop longtemps. Aujourd'hui toute la population de Saly a dit non, niet, c'est fini!!!

Nous ne pouvons plus, nous ne laisserons personne s'accaparer de nos terres, voler nos ressources, les piller et aller dormir tranquillement chez eux. C'est une bande de terre qui a été gérée par la Sapco et la Sapco a été dessaisie en 2012 par le Ministre des finances d'alors, l'actuel Premier ministre Amadou Ba. Ce dernier était chargé en ces temps-là, de suivre l'arrêté 007850. Nous détenons par devers nous des documents qui prouvent à suffisance, le détournement de terres qui s'opère ici à Saly. Comment pouvez-vous comprendre une personne qui déclare vouloir ouvrir un réceptif hôtelier ou un restaurant, bref une activité connexe à la promotion du tourisme et qui vient morceler par la suite ces terres pour en faire des habitations. Ce sont des gens qui sont des autorités dans ce pays qui font ça. Nous détenons une liste exhaustive des attributaires, et le moment venu, nous le diront..."
Lundi 2 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :