TOUBA / Séquestration d'enfants, meurtres, vols à main armée - Le ' J'accuse ' de Mafary Ndiaye du parti Rewmi d’Idrissa Seck


TOUBA / Séquestration d'enfants, meurtres, vols à main armée - Le ' J'accuse ' de Mafary Ndiaye du parti Rewmi d’Idrissa Seck
De la récente tentative d'enlèvement d'enfant au meurtre du jeune Fallou Bâ, égorgé et abandonné dans une maison isolée à Keur Niang...le Rewmi de Touba n'en fait qu'un commentaire :'‘ c’est la conséquence d'un laxisme énorme de l'État du Sénégal nonobstant l’appel du Khalife pour le respect du code de conduite édicté pour la ville sainte''. Mafary Ndiaye, responsable politique et lieutenant d’Idrissa Seck dans la cité religieuse, va plus loin. '' J'accuse ce régime qui brille par son tâtonnement.  A Touba, les meurtres, enlèvements et séquestrations ont installé une psychose indescriptible. En tant que deuxième ville la plus peuplée du pays avec plus d’un million d’habitants et également la deuxième ou la troisième agglomération, elle ne dispose que de maigres moyens pour assurer la sécurité de sa population. La responsabilité est partagée entre la collectivité territoriale et l’État ''.
 
Mafary Ndiaye indexe, par la même occasion, la municipalité qui par son '' incompétence et sa passivité n'est même pas en mesure d'assurer l’éclairage public. Circuler à Touba devient une aventure dangereuse les nuits. Les lampadaires qui décorent même le cœur de la ville ne fonctionnent plus. Celles qui se trouvent dans les quartiers périphériques, n'en parlons pas. Le maire est plutôt intéressé à faire réélire l'actuel Président ''.
 
Les Rewmiste ne manquera pas d'égratigner l'actuel ministre de l'Intérieur. « Nous exprimons toute notre indignation à l’égard de l’attitude du ministre de l’Intérieur qui, au lieu de faire de la sécurité intérieure une priorité, fait désormais de la réélection du président de la République sa mission première ''.
 
Lundi 5 Mars 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :