Saint-Louis / Retard des travaux de l’aéroport de Bango : Le ministre Alioune Sarr pique une colère noire et presse l’entreprise Transcom


Si l’on ne prend pas garde, les travaux de l’aéroport Bango de Saint-Louis ne seront pas livrés à la date escomptée, en Mars 2022 comme l’avait si bien annoncé le ministre du tourisme et des transports terrestres. En effet, en visite de chantier à Saint-Louis pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux, le ministre Alioune Sarr a piqué une colère noire contre l’entreprise Transcom qui peine toujours à matérialiser les travaux pour lesquels elle s’était engagée avec le gouvernement.
« Nous avons noté du retard dans certains dossiers du projet. C’est notamment tout ce qui concerne le mur de clôture. Tant qu’on ne construit pas le mur de clôture, la sécurisation du site n’est pas assurée et donc l’entreprise Transcom est instruite à démarrer en urgence les travaux parce que ça fait partie de ce qui retarde le projet.
C’est aussi le cas des accotements de la piste. C’est des pistes de 145 mètres donc les accotements de la piste doivent être enrobés pour éviter que quand les aéronefs vont circuler sur la piste, il y ait des infiltrations venant de la poussière ou des gravats qui sont autour de la piste. C’est aussi tous les éléments qui concernent la navigation. Les TVR et les ILS qui sont des éléments extrêmement importants dans l’aéroport et qui sont en retard », a constaté le ministre Alioune Sarr.
Ainsi le ministre du tourisme et des transports aériens instruit  l’entreprise Transcom de faire le travail sans délai et dit compter transmettre le rapport au chef de l’État Macky Sall. Car pour lui,  rien ne doit justifier le retard dans la livraison des travaux. « En conclusion, dans le rapport je soumettrai au président de la République que nous avons constaté deux choses : les bâtiments de contrôle tour, des hangars qui avancent très bien. Toutefois nous avons des retards très importants sur certains autres dossiers.
C’est pourquoi la semaine prochaine je reviendrai ici dès lundi. Et j’ai dit à l’entreprise Transcom que le mur de clôture soit fait dans les meilleurs délais par l’entreprise, sinon je proposerais à l’AIBD de faire les travaux comme nous l’avons fait à l’époque. L’AIBD fait les travaux et facture à l’entreprise Transcom.
Il ne faut pas attendre trop longtemps pour la livraison de l’aéroport qui est un programme important pour le chef de l’État, pour l’État du Sénégal et les populations de Saint-Louis. Il faut impérativement avant le mois de Juin que cet aéroport soit livré pour que nous puissions également livrer l’aéroport de Matam et démarrer les travaux des autres aéroports comme ce qui est convenu dans les termes du contrat... »
Mardi 15 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :