SERIGNE SIDI MOKHTAR- Les signes avant-coureurs d'une disparition que les Mourides ont senti venir... la mort dans l'âme


2017 a marqué la première fois, qu’en tant que Khalife Général des Mourides, Serigne Sidi Mokhtar Mbacké n’est pas venu à Dakar pour formuler des prières en faveur des prétendants au pèlerinage à la Mecque.  Les pèlerins de l’an passé ont, en effet, été sevrés de ce plaisir. Le saint homme était souffrant. Toutefois, l’état de sa santé n’était connu que de son entourage de premier cercle et de quelques rares privilégiés en dehors de la famille religieuse 

Les informations sur sa maladie se confirmeront le jour de la fête de la Tabaski. Le patriarche de Gouye-mbind devait là également briller par son absence des lieux. Son habituel message, teinté de spiritualité, sera quand même délivré, comme de coutume, par Serigne Fallou Abdou Khadre Mbacké.

 
Deux autres événements non négligeables édifieront davantage les Mourides sur l’état de santé de leur guide spirituel. Il s'agit, successivement, de la réception du Président Macky Sall à Touba et de la cérémonie officielle du Grand Magal de Touba. Serigne Sidi Mokhtar a été suppléé ici et là par son jeune et défunt frère Serigne Bassirou Bara Mbacké. Aujourd'hui, c'est le monde qui a perdu l'une de ses personnalités les plus influentes.
Mercredi 10 Janvier 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :