RANCH DE DOLLY : Un détachement de la gendarmerie va désormais assurer la sécurité


RANCH DE DOLLY : Un détachement de la gendarmerie va désormais assurer la sécurité
Le haut commandement de la Gendarmerie nationale a décidé de mettre immédiate- ment en place un détachement dans le ranch de Dolly qui va commencer, désormais, à en assurer la sécurité, a annoncé samedi le commandant de la Gendarmerie territoriale, le général Moussa Fall. Le général Fall s’exprimait au cours d’une visite technique effectuée à Dolly par la ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye.
« Le haut commandant de la Gendarmerie nationale a décidé de mettre immédiatement en place un détachement qui sera à Dolly et qui va commencer, dès aujourd’hui, à rayonner pour sécuriser le ranch, suite à l’alerte lancée par le chef de l’Etat, à l’occasion de la 4e journée nationale de l’élevage, tenue le 22 décembre à Kolda, concernant le vol de bétail qui cause d’énormes pertes par an pour le pays », a- t-il déclaré.
« Il y a des infrastructures qui sont faites. Il y a 14 portes d’entrée dans le mur de clôture du ranch et un poste de gendarmerie. La gendarmerie est prête à armer ces 14 portes dès que les différents responsables seront prêts et que les locaux seront terminés », a promis le général Fall. Il a souligné que la gendarmerie a décidé que ‘’dès aujourd’hui, les patrouilles vont commencer.
« Si la gendarmerie amenait toutes les troupes qu’elle a et que les populations ne communiquent pas, ne nous renseignent pas, ne nous disent pas le mode opératoire des voleurs de bétail parce qu’elle travaille avec les renseignements, je vous dis que la mission est vouée à l’échec », a-t-il cependant averti.
Il a affirmé que compte tenu d’un fait, il lance un cri du cœur aux éleveurs, pour qu’ils « aident » la gendarmerie « à les aider ». « Je suis prêt à travailler avec eux en étroite collaboration de jour comme de nuit à l’endroit que vous m’indiquerez et suis prêt à me déplacer et vous trouver où vous vous voudrez pour annihiler ou réduire à des proportions acceptables ce vol de bétail qui est un fléau national et qui est un cancer », a insisté le général Fall.
Lundi 8 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :