Programme Elargi de Vaccination et de la Surveillance : Le satisfecit de Abdoulaye Diouf Sarr


Le ministre de la Santé et de l’Action sociale Monsieur Abdoulaye Diouf Sarr, a présidé ce jeudi 1er mars 2018 la réunion bilan 2017 du Programme Elargi de Vaccination et de la Surveillance. Une réunion technique qui a réuni l’ensemble des médecins chef de région et de département. Des échanges qui ont permis en quelques heures de passer en revue le bilan des données de 2017, d’en discuter les points forts, les points faibles et dégager des recommandations pertinentes à mettre en œuvre et sur lesquelles tous les acteurs se sont engagés afin de relever les défis d’abord pour 2018 et même au-delà.

Les objectifs de couverture du Programme Elargi de Vaccination PEV ont été atteints en 2017 pour la plupart des antigènes et une augmentation significative du nombre d’enfants vaccinés par rapport aux années précédentes a aussi été notée.

Il est aussi noté une amélioration de l’équité dans la vaccination car la quasi-totalité des districts ont atteint une couverture d’au moins 80% pour la troisième dose du Pentavalent.
L’enquête de couverture vaccinale effectuée lors de la revue externe du PEV a confirmé les bonnes performances avec des couvertures dépassant 90% pour la troisième dose de Pentavalent et la première dose de vaccin contre la rougeole.
La campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole organisée en novembre 2017 a également été un succès car l’objectif de 95% a été atteint voire dépassé au niveau national. 12 régions sur 14 ont atteint les objectifs fixés tandis que 64 districts sur les 76 ont eu des couvertures supérieures ou égales à 95%.
Dans le cadre de la surveillance des paralysies flasques aiguës pour rechercher la poliomyélite, 85% des régions ont atteint les deux indicateurs majeurs de surveillance. En ce qui concerne la rougeole, le seuil d’élimination de la maladie est maintenu au niveau national. Pour la fièvre jaune, aucun cas n’a été confirmé en 2017.

Au plan global, les recommandations suivantes ont été adressées pour 2018 à savoir :
. Le développement par les districts de toutes les stratégies innovantes à leur portée pour atteindre les enfants d’accès difficile,
. L’élaboration et l’amélioration des plans « Atteindre chaque district et dans chaque district, atteindre chaque enfant »
. Une appropriation et une meilleure implication des médecins chef de région et médecins chef de département dans le management du PEV et de la surveillance.
. Une culture de redevabilité de leurs performances à l’occasion des rencontres périodiques dans le futur et pendant lesquelles les discussions porteront sur les indicateurs majeurs ciblés par le PEV et la surveillance dans la période.
. Une remontée à temps des pièces justificatives et des rapports techniques des activités financées par les Partenaires.
Enfin, un suivi rigoureux des indicateurs et un partage des données pour actions correctrices.

Le ministre de la Santé de l’Action sociale compte suivre personnellement le niveau d’atteinte des objectifs du PEV et de la Surveillance durant cette année.
Vendredi 2 Mars 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :