PATRONAT SÉNÉGALAIS - Le « Club 50% de préférence nationale » s’introduit dans l’échiquier et exige le respect du décret du contenu local .


Un conglomérat de 27 entreprises vient de mettre en place une structure dénommée « le club 50% de préférence nationale » ou C50 PN. Son objectif est clair : travailler à permettre aux entreprises nationales de tirer leur épingle du jeu dans le domaine des affaires. À l’occasion d’une concertation suivie d'une rencontre de stabilisation, Abdoulaye Sylla de Ecotra a été chargé par tous les membres de présider aux destinées de ce club. La tâche première à laquelle s’est attelé l’homme d’affaires, a été de diligenter une enquête de moralité afin d’éviter des intrusions d’entreprises fantoches ou fantômes. 
 
Les entreprises membres on aussi été invitées à signer un pacte leur interdisant de se compromettre en acceptant un marché qui ne profiterait pas aux autres. ECOTRA de signaler, séance tenante, avoir déjà décliné un marché que  « Vinci Construction », choisie pour ériger le barrage de Sambagalou de Kédougou, avait prévu de lui confier au motif que l’entreprise n’a pas respecté la charte de l’OMVS qui exige que 30% des marchés soit donné aux sociétés nationales conformément au «  décret du contenu local ». Ceci était estimé à 89 millions d’euros...
Mardi 13 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :