Massacre de Boffa : la gendarmerie procède à de nouvelles arrestations


Durant les premiers jours qui ont suivi la tuerie de Boffa, les forces de sécurité, conformément aux prescriptions du chef de l’Etat, ont ouvert une enquête pour élucider le carnage qui a entrainé, le samedi 6 janvier 2018, la mort de 14 personnes. C’est ainsi que 22 personnes ont été interpellées selon une note de la division communication de la gendarmerie nationale.  « Cette opération d’interpellation, s’inscrit dans le cadre de l’enquête judiciaire en cours et a été menée sous la houlette de la légion de Gendarmerie Sud, par la Section de recherches appuyée par le Groupement d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) et la Légion de Gendarmerie d’Intervention (LGI), déployées à Ziguinchor la veille, par voie aérienne. Les unités de l’armée nationale, en manœuvre dans la zone, ont soutenu le bon déroulement de l’opération », renseignait le document.
Aux dernières nouvelles, la situation a évolué, puisqu’outre ces 22 interpellations, il y a eu, selon nos sources, de nouvelles arrestations.  
Mercredi 17 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :