Le journaliste René Copain Bassène cueilli par les gendarmes à Ziguinchor : Les enquêteurs aux trousses des auteurs du communiqué incendiaire du MFDC

Le journaliste René Copain Bassène a été arrêté ce matin à Ziguinchor. Son épouse a confirmé l'information à Dakaractu. Sur le mobile de son arrestation, les langues se délient même si du côté de sa famille, on dit tout ignorer des raisons pour lesquelles le journaliste connu pour ses positions tranchées quand il s'agit de l'indépendance de la Casamance, a été arrêté par les pandores.


Le journaliste René Copain Bassène cueilli par les gendarmes à Ziguinchor : Les enquêteurs aux trousses des auteurs du communiqué incendiaire du MFDC
Une semaine après la tuerie de Boffa Bayotte dans laquelle 14 bûcherons ont perdu la vie, les choses s'accélèrent à Ziguinchor. Alors qu'il est fait état de l'arrestation de dix huit (18) personnes à Toubacouta, dans l'arrondissement de Nyassia par l'armée sénégalaise, il nous est également revenu qu'un journaliste du nom de René Copain Bassène a été cueilli par des gendarmes à Ziguinchor. Son épouse a confirmé l'information à Dakaractu non sans décrier la méthode utilisée par les pandores lors de l'interpellation.

A l'en croire, c'est vers 5 heures 30 que les hommes en bleu sont arrivés. “Ils se sont mis à toquer à la porte. On était loin de penser qu'il s'agissait de gendarmes. C'est lorsque j'ai ouvert la porte de derrière, qu'un homme en tenue est entré et a braqué son arme contre moi. Je lui ai parlé en diola pour lui demander ce qu'il cherchait. Pendant ce temps, mon mari qui ouvrait la porte d'entrée s'est vu passer les menottes sans qu'il ait à comprendre ce qui se passe. Ensuite, ils ont mis notre chambre sens dessus dessous. Tous ses documents ont été emportés. Mêmes les miens n'ont pas été en reste. Mon téléphone portable ainsi que le sien ont été aussi emmenés par les gendarmes qui ont fait montre d'une brutalité sans commune mesure”, déplore l'épouse du journaliste. 

Pour l'heure, aucune information ne filtre sur les raisons de son arrestation. Tout ce que sa femme consent à nous dire, c'est que René Copain Bassène se trouve actuellement à la brigade de gendarmerie de Néma. “Jusqu'au moment où je vous parle, je n'ai pas encore vu mon mari. Ils m'ont dit que je pourrai le voir à 19 heures”, nous fait savoir Odette Coly. 

Le Communiqué du MFDC en cause

Sur les raisons de l'arrestation du journaliste, les langues se délient. Selon des informations obtenues par Dakaractu, il serait derrière le communiqué incendiaire du MFDC publié au lendemain des premiers tirs de l'armée en direction des positions du MFDC. Ce communiqué demandait aux populations des quartiers périphériques de Ziguinchor de se terrer chez eux au-delà de 21 heures en raison des opérations que pourrait mener le MFDC en réponse aux actions de l'armée sénégalaise. Mais sa famille dément. “René est un journaliste équilibré”, rectifie sa soeur. René Copain Diatta est l'auteur de deux ouvrages sur la Casamance dont l'un est intitulé “CASAMANCE: Récits d'un conflit oublié “. 
Dimanche 14 Janvier 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :