Deux ans d’arriérés aux établissements privés : l’État doit 10 milliards


L’État du Sénégal doit la somme colossale de 2 milliards de FCFA aux établissements privés pour les frais d’étude de 30.000 étudiants boursiers. Si l’État ne règle pas cette facture, note le Témoin, ces étudiants orientés vers le privé risquent de se retrouver dans la rue. Cette dette fait suite au non-paiement des frais de scolarité depuis 2 ans.
Face à cette situation, le collectif des établissements privés concernés menace d’expulser les étudiants irréguliers. De plus, certains établissements n’arrivent plus à payer les honoraires des enseignants et ont été obligés de suspendre leurs cours. Mais selon le ministère de l’Enseignement supérieur, les établissements n’ont pas à s’inquiéter car les procédures de paiement sont en cours.

 
Mardi 16 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018