Débat autour du prochain candidat de Taxawu en 2019 : Le bloc Khalifiste menacé d’explosion


« C’est maintenant Idrissa Seck qui dirige notre coalition » avait martelé le maire de la Médina Bamba Fall au sortir de la salle d'audience du procès du maire de la Capitale.

Par ces propos, Bamba Fall n'écartait pas le soutien du maire de la capitale Khalifa Sall à la candidature de Idrissa Seck si toutefois il serait mis out de la course à la présidentielle de 2019.

Cependant ses propos ne semblent pas bien perçus chez les proches du maire Khalifa Sall, notamment Barthélémy Dias. Qui  lors de son dernier face à face avec la presse a sévèrement  pris le contre-pied de son camarade Bamba Fall en annonçant qu’" il n'y a pas de plan B ou de plan C. Il n'y a surtout pas un plan X ou Y. Il n'y a qu'un seul plan pour nous socialistes, c'est la candidature du député maire Khalifa Ababacar Sall".

Des déclarations qui semblent installer le bloc Khalifiste et de la coalition Mankoo dans un malaise profond qui ne dit pas son nom.

Pour preuve le maire Bamba Fall n'avait pas assisté à la récente conférence de presse tenue par l'édile de Mermoz  Sacré Cœur. Interpelé par les journalistes sur l'absence de Bamba Fall à la conférence de presse, Barthémy Dias semble jouer la politique de l’autrice tout en prenant compte de ne pas prononcer ouvertement le nom de Bamba Fall.

Unis jusque-là pour combattre le régime de Macky Sall, ces lieutenants de Kalifa Sall se retrouvent aujourd'hui à couteaux tirés. Ce qui mérite une réflexion profonde sur l'avenir de l'entourage du maire de la capitale et de la coalition Mankoo Taxawu Sénégal…
Vendredi 19 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :