DEMBO BODIAN (ministre Gambien des Affaires religieuses) : ' Serigne Sidi Mokhtar n'appartenait pas au seul Sénégal... La Gambie a vécu 22 ans de souffrance '


''Si Adama Barrow a choisi d'envoyer une délégation à Touba à l'occasion de ces douloureuses circonstances, c'est pour montrer que Serigne Sidi Mokhtar Mbacké n'appartenait pas au seul Sénégal ''. Voilà qui a servi d'entrée en matière à Dembo Bodian, ministre des Affaires religieuses de la Gambie et chef de délégation. Franchement sorti d'un entretien avec Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre,  l'émissaire du chef de l'État Gambien a choisi de magnifier l'excellence des relations qui unissent Dakar à Banjul.

'' Nous avons quitté notre pays la Gambie pour venir au Sénégal, notre deuxième patrie (...) Serigne Sidi Mokhtar Mbacké n'appartenait pas au seul Sénégal. Il appartenait au monde entier.  C'est le monde qui a perdu et pas le Sénégal uniquement. Quand Adama Barrow est devenu Président de la République, il  avait choisi de venir d'abord à Touba remercier le Khalife Général des Mourides pour les prières qu'il avaient déjà formulées et en solliciter d'autres. ''

Le ministre Dembo Bodian de présenter ainsi, au nom du nouvel homme fort de la Gambie, ses condoléances avant d'aller se recueillir auprès du mausolée du défunt Patriarche de Gouye-mbind. 

Toujours pour insister sur l'amitié qui lie les peuples Sénégalais et Gambien, Dembo Bodian reviendra sur les récents blocages politiques avec Yayah Jammeh. '' La Gambie a vécu 22 ans de souffrance. Nul ne savait où aller et quoi faire. Lorsqu'à l'issue des élections transparentes, l'autre a refusé de partir, des Gambiens, pour sauver leurs vies , ont fui vers le Sénégal. Vous leur avez donné à manger, à boire et de quoi se vêtir. Nous ne pouvons oublier cette hospitalité. ''

Il était accompagné de l'Imam ratib de Banjul,  de Dembo Touré, président du Conseil islamique et de plusieurs autres personnalités...
Jeudi 11 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :