Congrès extraordinaire du RES : Me Ousmane Ngom et les siens investissent officiellement Macky Sall et s'expliquent


Macky Sall vient à nouveau d'être investi par un autre ensemble et pas des moindres. Rebâtir Ensemble le Sénégal (RES) porté sur les fonts baptismaux, a porté son choix sur l'actuel chef de l'État et l'a officialisé ce jeudi 27 décembre au travers d'une convention nationale transformée en congrès extraordinaire. Le stadium Marius Ndiaye s'est révélé très étroit pour abriter la manifestation politique qui aura enregistré la participation des responsables du RES des 14 régions du Sénégal et de la Diaspora. L'ancien ministre de l'Intérieur et les siens ont ainsi montré à qui veut le voir qu'ils ont des arguments à mettre sur la balance en terme de mobilisation. Mais pas que...

A les croire, les réalisations du président sortant plaident en faveur de la réélection de ce dernier. Ils citent la mise en oeuvre du PSE, la modernisation de l'Agriculture, la démocratisation de l'Enseignement supérieur et de l'Education nationale, la maitrise de l'inflation entre autres prouesses. Me Ousmane Ngom et les siens ajoutent à ce bilan les “programmes renforçant l'équité territoriale et régionale comme le PUDC, le PUMA, la CMU, le PRODAC, PROMOVILLE, la DER, l'ANIDA, les Bourses de sécurité familiale etc”. “Ces performances exceptionnelles sont, d'après le RES, attestées par les chiffres incontestables... ont été confirmées par la récente réunion du Groupe consultatif de Paris tenue les 17 et 18 décembre avec toute la communauté des bailleurs de fonds qui ont décerné un satisfecit exceptionnel de 7356 milliards en lieu et place des 2850 milliards escomptés”. 

Pour le RES, “cette crédibilité internationale de notre pays assise sur la bonne exécution de la Phase 1 du PSE, des dossiers bancables, sa stabilité et le respect des libertés individuelles et collectives et surtout le leadership indéniable du Président Macky Sall, va être amplifiée avec les belles perspectives ouvertes par les découvertes de pétrole et de gaz qui vont propulser le Sénégal dans le peloton de tête des pays émergents d'Afrique avec un taux de croissance à 2 chiffres et un bien être social accru pour l'ensemble de ses populations”. 

Pour ces raisons, RES a investi par acclamation le candidat Macky Sall. Me Ousmane Ngom qui préside à la destinée de ce mouvement d'assurer "qu'au vu du bilan et des perspectives par le président Macky Sall au terme de son premier mandat, la légitimité de sa réélection est indéniable." L'ancien premier policier du pays veut croire que “seul le respect de l'État de droit et du calendrier électoral impose la tenue de ces élections”. 

Autrement dit, s'il ne tenait qu'à lui, ces élections ne seraient qu'une formalité qui verrait passer son candidat qui, à son avis, est le seul à détenir les “3 clés de la voiture”, à savoir “un bilan élogieux avec une mise en oeuvre réussie du PSE, une vision d'avenir avec un plan stratégique jusqu'en 2035 soutenu par la Communauté internationale, l'adhésion à sa personne et à sa politique attestée par ses dernières tournées économiques”. 
Vendredi 28 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :