Climat social au PAD / Aboubacar Sadikh Bèye précise : " Il n'y a pas de suppression de poste. J'ai trouvé 2 039 employés, dont 411 illégaux aux yeux de la loi..."


"Une charge énorme qu'on veut mettre sur le dos d'une nouvelle administration du port de Dakar à sa prise de service le 22 Septembre 2017", voilà ce que déplore le directeur général du port autonome de Dakar, Aboubacar Sadikh Bèye qui était ce matin l’invité du Grand Jury sur la Rfm.
Interpellé sur le climat social qui sévit au port, notamment cet acte illégal nommant 411 sur les 2 039 employés. Selon le Dg du port "cela reste une charge supplémentaire qui peut deséquilibrer l'entreprise car, elle ne peut soutenir qu'un poids normal, donné...". Pour le Dg du Port, " tous les acquis sociaux sont respectés, y compris l'habitat social. D'ailleurs, une livraison s’est effectuée en février dernier à hauteur de 200 logements sur un programme de 691 logements coûtant 9 milliards 650 millions de FCFA".
Il estime dès lors, que les sénégalais  ainsi que tous les travailleurs portuaires doivent être fiers de ce port qui leur procure des avantages à travers des perspectives économiques qui seront excusivement réservés aux fils du pays.
Dimanche 24 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :