Apr-Podor : Des poulains du maire de Ndioum sèment le désordre devant l’émissaire de Macky Sall

L’assemblée général de l’Alliance pour la République qui s’est tenue à Podor en présence de l’émissaire de Macky Sall a tourné au fiasco. Un groupuscule dirigé par Moussa Sarr de la COJER, proche du patron du COUD, a semé le désordre sous les yeux de M.Abdourahmane Ndiaye, qui était porteur d’un message du leader de l’Apr.


Ayant convoqué ces derniers à Podor aux fins de leur délivrer le contenu de la lettre dont il était porteur de la part de Macky Sall, l’émissaire du président de la République et conseiller spécial politique a été surpris de constater que les militants ne faisaient que chanter les éloges de leurs responsables locaux, transformant la réunion en une tribune de règlement de comptes.  Pourtant, s’adressant aux nombreux militants venus de tous les coins du département, le conseiller politique du Président Sall s’était voulu clair dès l’entame de son discours. « Je suis juste venu vous transmettre le message de Son Excellence, M. Macky Sall, Président de la République et rien d’autre », précise-t-il.
Selon lui, le patron de l’Alliance pour la République (Apr) est très satisfait du score de 74% obtenu dans le département de Podor aux dernières élections législatives. Aussi, les exhorte-t-il à rester sur la même lancée dans la perspective de l’élection présidentielle de 2019. A en croire Abdourahmane Ndiaye, le président Macky Sall est convaincu que Podor peut faire mieux parce qu’ayant beaucoup d’atouts à faire prévaloir. Mais vu la mobilisation massive des militants, l’émissaire de Sall a jugé utile de donner la parole à quelques personnes pour commenter la lettre présidentielle.

C’est sur ces entrefaites que la confusion s’est invitée à la rencontre. Car, Moussa Sarr, responsable de la Convergences des jeunes républicains et poulain du directeur général du Coud, a fustigé le fait de n’avoir pas été convoqué par qui de droit. Selon ses dires, c’est le maire de Ndioum lui-même qui l’a informé de la tenue de cette assemblée. C’est ainsi que ses partisans ont envahi la salle et il s’en est suivi un désordre indescriptible dès que ce responsable de la Cojer a pris la parole. Ces accompagnants ont transformé le moment de réflexion en meeting politique.

La rencontre se termine en queue de poisson. Certains responsables qui sont montés au créneau ont tenu à « condamner de telles pratiques qui consistent à organiser des jeunes rien que pour semer le désordre ». L’émissaire politique de Macky que nous avons joint au téléphone a formellement démenti le jeune de la Cojer qui, dit-il, a bel et bien été informé de la réunion. « Il n’a raconté que des contrevérités », fera-t-il savoir au bout de ligne. D’ailleurs, à en croire toujours Abdourahmane Ndiaye, c’est ce même  Moussa Sarr qui  l’a appelé pour lui présenter ses excuses au moment où il était sur le chemin du retour à Dakar.  
Lundi 15 Janvier 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :